You don't look very dead, Murdock.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: You don't look very dead, Murdock.   Mer 20 Sep - 20:08

Je suis virée de chez moi parce que j’ai un peu trop foutu le bordel. Les corps, le sang, la porte – encore une fois – déglinguée, les – nouveaux - trou de balles (et je parle bien de balles de fusils, crétins, je vous vois venir) dans les murs, les clients pas contents, le loyer impayé depuis mars. Ouais… j’ai été foutue dehors, donc. Et je ne peux pas franchement blâmer qui que ce soit sinon moi-même et toutes les conneries dans lesquelles je me fourre. Hey, j’y peux rien, moi, si les seuls cas qui valent la peine d’être pris ressemblent à un enfer miniature !

Dans tous les cas, j’erre un peu partout et nulle part dans New-York, bouteille à la main uniquement dissimulée par un sac en papier qui ne trompe personne, à la recherche d’un endroit où – au moins – passer la nuit. Il pleut des cordes et je n’ai clairement pas envie de finir ma nuit dans dix centimètres d’eau. Pas que je n’aie personne chez qui loger, mais je n’ai vraiment pas envie d’embêter Trish avec mes emmerdes. Pas ce soir. Voire pas du tout. Ce qu’elle ne sait pas encore ne la tuera pas, soyons francs.

C’est quand j’enfonce ma bouteille vide dans la première poubelle qui passe que je trouve la solution à mon problème. Et je me foutrais bien quelques baffes pour ne pas y avoir pensé avant : la piaule de Matt Murdock. Plus mort que mort, c’est bien triste, d’ailleurs, je commençais à apprécier ce type, à force. Un peu. Juste un peu. Et s’il est mort, ça veut dire que son appart est inoccupé. Et que personne au monde n’en voudra plus jamais quand on voit ce foutu panneau publicitaire qui dézingue de la lumière criarde comme en plein jour pendant toute la nuit.

Un mot, un geste, je débarque donc chez Murdock. Et casse le carreau, ni vu, ni connu, emmenant avec moi une belle petite flaque d’eau qui se forme déjà à mes pieds.

- Bon dieu, merci pour ta piaule, Murdock.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: You don't look very dead, Murdock.   Mer 20 Sep - 22:31

Matt ne trouve pas le sommeil. Ce serait sans doute plus facile si il arrivait à ignorer l'agitation de la ville qui bouillonne autour de lui. Il sait qu'il n'est pas juste, qu'il aurait dû appeler ses amis, donner quelques nouvelles au moins, mais il ne se sent pas encore capable de retourner à son quotidien d'avocat super hero, les événements d'il y a quelques semaines l'ayant laissé seul et désemparé, mais surtout loin d'être à la hauteur des dossiers qui s'amassent probablement déjà sur son bureau. Sa naïveté l'a perdu une fois de plus. Rien d'étonnant quand on le connaît, mais assez triste quant on sait que ce n'est pas vraiment la première fois que ça lui arrive finalement. Si les blessures physiques se referment déjà, celles de son cœur sont bien plus complexes à appréhender à l'inverse. L'espoir a rouvert des plaies qu'il peinait déjà à cicatriser, tout ça pour en revenir au même deuil qui lui déchire le cœur une seconde fois. Il ira mieux, mais pas aujourd'hui. Alors il écoute les pas qui se rapprochent de son appartement, l'espoir surgissant à chaque fois comme un bon coup de poignard. Mais ce n'est pas Elektra qui passe la porte, loin de là.

L'avocat se redresse lorsqu'il devine la démarche discrète et pourtant confiante de ce qu'il pense être un cambrioleur téméraire au premier abord. Un violent bruit de fracas s'ensuit et signale une fenêtre brisée. Matt s'apprête alors à réagir lorsqu'une odeur de café et de whisky familière lui rappelle étrangement quelqu'un qu'il connait. Lorsque la voix ne laisse plus aucun doute, Matt rompt le silence. « Jessica Jones, toujours dans la subtilité. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: You don't look very dead, Murdock.   Mer 20 Sep - 23:16

Je me fige un instant, surprise tout d’abord qu’une voix me réponde. Cet endroit est supposé être vide de tout habitant puisque son propriétaire est aussi mort qu’Oliver le poisson rouge de mon enfance et que la voix n’a franchement pas l’air d’être mélodie agaçante de cette blonde qu’il fréquentait, même si je dois bien avouer que j’y ai pensé durant quelques secondes. En même temps, imaginer cette gonzesse pleurant sur une vieille chemise qui pue le renfermé n’est pas bien compliqué, en soi, ne m’en voulez pas.

Mais la voix, aussi étrange cela puisse-t-il paraître, est bien celle de Matthew Murdock. Mon sourcil se fronce tout seul alors que je grimace. Je comprends plus rien, excusez-moi. Il y a cette envie d’exploser qui me prend, enfin, exploser… J’aurais presque envie de courir vers le bougre et de lui demander des explications parce que le savoir en vie me plaît mieux que de le penser mort. Soyons francs là-dessus. Mais je n’en fais rien, me contentant de grimacer encore et de ma gentillesse habituelle.

- Nouvelle du jour : je parle aux morts comme l’autre débile de la télé. Toi aussi t’as besoin d’aide pour passer de l’autre côté ?

Je hausse les épaules et m’approche un peu du bougre. C’est bel et bien lui. Qu’est-ce qu’il fout là ? Tout le monde le croit écrasé sous un building avec… l’autre tarée au katana, là !

- Quoique, t’as pas l’air si mort que ça, Murdock. J’venais squatter chez toi pour être tranquille, et voilà que je tombe sur le proprio… c’est bien ma veine.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You don't look very dead, Murdock.   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

You don't look very dead, Murdock.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dylan Dog: Dead of Night
» Left 4 Dead : Le Gros Guide Tactique
» The walking dead
» dead._.
» OUVRIR PORTS Left4Dead2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
iheartmybabies :: the place where it happens :: the united states :: new york
-