goodbye my brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: goodbye my brother   Jeu 27 Oct - 22:58

La douleur rien que la douleur. L'absence. Il aimerait que rien de tout ça ne soit vrai et pourtant la réalité ne pourrait être niée. William a perdu son frère et il lui dit adieu devant tout ces gens qui ne le connaissaient pas. A son côté se trouve tout le problème. Un problème qui porte son nom évidemment, un problème pour lequel Harry avait probablement des sentiments, un problème qui pleure comme si il avait besoin d'être là à occuper tout l'espace, oppressant. Ce problème a un nom et il s'appelle Cameron. William voudrait comprendre et pourtant il s'y refuse. Son frère a été emporté par la maladie, une maladie contre laquelle ils ont lutté toute leur vie, jusqu'à l'épuisement, jusqu'à ce qu'il abandonne à bout de force. William a besoin d'être seul dans son malheur et la chose s'avère impossible maintenant qu'il doit supporter l'idée qu'il reste à nouveau un autre Hardy qui n'est pourtant pas la part arraché de son âme. William voudrait le blâmer pour tout, parce que c'est facile peut être, parce que l'activité l'empêche de penser, il se l'imagine en tout cas. Pourquoi aurait-il épousé son frère en le sachant condamné ? D'aussi loin qu'il s'en souvienne, les hommes de la vie de son frère ne lui ont fait que du mal, lui ont menti et l'ont abandonné. Ce mariage précipité, stupide, il ne le comprend pas. « Tu devrais aller t'occuper des invités. Ca devrait pas être trop difficile pour toi. Tu le connaissais à peine. D'ailleurs, ils ont aucune idée de qui tu es, c'est peut être le moment de faire connaissance. » Il crache en désignant le peu de famille qui leur reste.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: goodbye my brother   Jeu 27 Oct - 23:08

Je n’arrive pas à tenir debout. Je n’arrive pas à croire qu’il soit mort. C’est tellement injuste – on avait tellement de choses à faire ensemble. J’aime à croire que je l’ai rendu heureux, le plus heureux possible en tout cas pour le temps qu’on a passé ensemble. Il m’aimait, j’en suis certain, il me l’a répété des dizaines de fois. Un peu de stabilité dans sa vie tourmentée, pendant que lui m’apportait des envies de devenir responsable, de grandir. De changer, en somme. Nous avions des tonnes de projet devant nous, des projets qui ne verront jamais le jour et je ne sais pas vraiment comme je vais faire pour me remettre de ça. Je m’appuie sur mon parapluie au cimetière, parvenant difficilement à me concentrer sur les mots de son frère, William, qui ne me porte pas la moindre once de début d’affection. C’est tout juste si j’ai eu accès à la cérémonie aujourd’hui, j’en suis conscient. Je savais à quoi m’attendre en épousant Harry – je n’ai jamais pensé que ça pourrait me valoir la haine de son frère. Je croyais aussi qu’il vivrait plus longtemps, suffisamment longtemps pour me permettre de gagner en force, en affirmation. William s’approche à la fin de la cérémonie pour me cracher sa haine au visage. Je ne suis pas sûr de ne pas trembler face à lui. Les traits de son frère m’arrachent le cœur. Ses paroles sont du venin qu’il dispense sans compter. « De mémoire, je doute que ton père ait très envie de savoir qui je suis, de toute façon », je réponds dans un souffle, la voix tremblante. « Je le connaissais bien plus que tu ne veux bien l’admettre ». Les larmes dévalent mes joues et je détourne le regard quelques instants. « Je sais qu’il t’aimait plus que n’importe quoi et qu’il aurait voulu qu’on s’entende pour traverser ça. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: goodbye my brother   Jeu 27 Oct - 23:27

Will l'entends déverser quelques mots sensés justifier sa présence ici. Mais il ne supporte pas de le voir jouer les victimes et se plaindre à mots couvert de ne pas vraiment avoir sa place parmi eux. William ne regrette pas de le faire se sentir indésirable, rejeté. Il le hait avec tout le vide que son cœur doit combler. Harry n'est plus là pour le retenir, pour lui interdire d'être injuste, plus là pour l'empêcher de se sentir plus seul que jamais aussi. Cameron doit partir, Cameron doit trouver un autre moyen de faire son deuil, si toutefois ses sentiments étaient un tant soit peu sincères. William ne peut pas prendre en considération ce qu'il n'a même pas eu le temps de comprendre. « Non. Tu n'a pas le droit de me dire ce qu'il aurait voulu. Tu ne sais pas, parce que tu ne le connais pas.  » Il désigna un grand blond accompagné de son mari et de ses enfants un peu plus loin. « C'est ce qu'il voulait vraiment, ce type, son fils James, une vie normale. Tu devrais leur servir du café et me laisser tranquille. Je n'ai pas envie de construire une relation avec toi, je veux que disparaisse de nos vie à tous. T'étais pas grand chose si ce n'est le lot de consolation. Et t'obtiendras rien de nous. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: goodbye my brother   Jeu 27 Oct - 23:36

Lutter est vain. William me déteste, il n’y a rien que je puisse faire pour éviter ça. Je peux m’éloigner, partir, mais j’ai besoin de rester jusqu’à la fin. Il me montre Christopher et Adrian avec leur fils et je souris légèrement à travers les larmes. « Tu ne m’apprends rien sur Christopher Grayson » je murmure en haussant une épaule. « Je sais qu’Harry l’aimait. Mais on avait des projets solides de vie normale. » Il oubliait, avec le temps. Mais William n’admettra jamais qu’il a tort, ou qu’il est injuste. Il me déteste, et je n’ai pas besoin de lui. Il ressemble trop à son frère physiquement pour que je n’apprécie sa compagnie, de toute façon. « Je vais te laisser, tu as raison. Je suis vraiment désolé ».  Je me tourne et prends une inspiration douloureuse. Tout mon corps me fait mal, mais le pire, c’est le cœur. Je n’ai plus vraiment d’amis, pas grand monde à qui parler, à part pour appeler ma mère qui se trouve actuellement dans un autre fuseau horaire, loin d’ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Date d'inscription : 27/10/2016

MessageSujet: Re: goodbye my brother   Jeu 27 Oct - 23:46

Qu'il abandonne devrait calmer William pourtant il n'en est rien, il ne sait pas ce qu'il veut vraiment en réalité. Il choisit de ne pas contre argumenter, et c'est sans doute encore pire. William ne veut pas s'entendre dire qu'il a raison, ni même imaginer que son frère ne vaut pas au moins qu'il tente misérablement d'essayer de le contredire et de lui balancer que leur relation était sincère. William a toujours voulu le meilleur pour son frère, même si il ne sait pas lui même réellement ce qu'il a toujours entendu par là. Ni Cameron, ni Grayson. Il aurait surtout voulu qu'il vive, qu'il ait le temps de le convaincre qu'il était vraiment heureux, que leurs efforts avaient mené à quelque chose, que William n'avait pas laissé Harry mourir malheureux. En l'absence de preuve, son jumeau a l'impression d'avoir échoué, d'avoir abandonné son frère quand il avait besoin de lui. La colère est telle qu'elle ne trouve pas d'apaisement. « Tu es tellement inutile... » William lui crache de nouveau au visage comme s'il incarnait tout ce qu'il pouvait détester le plus, son impuissance. Puis il s'effondre en sanglot, à genoux dans la boue près de la tombe de son frère.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: goodbye my brother   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

goodbye my brother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hello, Goodbye ! ☆
» Claptons
» Band of brothers ? Non The Pacific !
» [Fermé] SGPSA, Search Guard PlusU, Search Guard Plus, Fast Browser Search, Winsudate -- message erreur imprimante
» imprimante wifi non connectée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
iheartmybabies :: the place where it happens :: United Kingdom :: england :: london
-